Le 2 novembre 2012, Rue 89 publiait mon analyse du lexique « mélenchonien » employé par Jean-François Copé. Extrait…

« Si Jean-François Copé reprend à son compte des thématiques de fond chères à Marine Le Pen, peu de commentateurs ont remarqué qu’il pioche, cette fois-ci sur la forme, dans le vocabulaire de Jean-Luc Mélenchon. De la « résistance » à la « révolution civique », en passant par la « droite décomplexée », le candidat à la présidence de l’UMP plagie des expressions chères au leader du Front de Gauche. »

Pour lire la suite, c’est par ici.

 

Les articles ci-dessous sont proposés par un éditeur publicitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *