le point les arabes

« Le Point », aux origines de la tragédie d’aujourd’hui

Le Point fait à nouveau fort dans l’affreux. Sur sa dernière « une », on peut lire : « Les Arabes (…) aux origines de la tragédie d’aujourd’hui » :

une le point les arabes

Evidemment, Le Point, au même titre que L’Express, est coutumier de ce type de unes. Si bien que quand il titre…

une le point le pen merci qui

… on peut clairement trouver la réponse dans nombre de ses « unes » qui vont dans le même sens que celles d’aujourd’hui.

Le Point et ses « unes » racistes

 une le point les roms une le point spectre islamiste une le point islam sans gene
une le point immigration une le point burqaune le point islam

Le Point et ses « unes » contre les travailleurs

 une le point paresseux une le point france des tire-au-flanc une le point enfants gatés

une le point assistés une le point ceux qui ruinent la francele point les vrais rentiers

 

Petite mise au point.

Pourquoi Le Point se sent-il obligé de faire des unes aussi dégueulasses, diffusées partout en France, et qui ont donc un impact sur le réel ? Parce que ses chiffres de vente sont en baisse constante depuis 2012. Mais loin de se dire que c’est peut-être ce type de « unes » qui est à l’origine de cette baisse, Le Point continue et aggrave son cas.

Le plus ironique dans tout cela, c’est que Le Point, qui titre volontiers sur « Les assistés », est largement subventionné par l’État. Entre 2012 et 2013, il a ainsi reçu près de 10 millions d’euros d’argent public. Et si on commençait les économies par arrêter de subventionner ce torchon qui fait monter en flèche la haine et les Le Pen qui vont avec ?

 

La publicité ci-dessous finance les serveurs de ce blog.

Plus d'articles

À propos de Antoine Léaument

Fondateur de la chaîne YouTube et du site « Le Bon Sens ». Responsable de la communication numérique de Jean-Luc Mélenchon.

2 commentaires

Commenter cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués par : *

*