Défendez une culture et un emploi : soutenez Cerise & Grenade !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Je vous propose aujourd’hui de soutenir un projet d’intérêt général. En quelques clics, vous avez la possibilité tout à la fois de sauvegarder un savoir-faire, de mener une bataille culturelle pour la reconquête du temps long, de défendre un emploi et d’aider à développer une activité créatrice en France. À Toulouse, pour être exact. Et si vous ne pouvez pas participer financièrement, vous pouvez aider quand même en partageant cet article ou la page de soutien.

Je contribue

cerise et grenade 1Cerise & Grenade est une micro-entreprise dont le cœur d’activité est la vente de patrons de tricot et de vêtements tricotés à la main. Pour se développer, acheter des outils plus performants, se diversifier et verser un (petit) salaire à son unique employée Hélène, cette entreprise a lancé un financement participatif. L’objectif : recueillir 6 000 euros pour poursuivre l’activité pour les six prochains mois. Au moment où j’écris, 5 187 euros ont déjà été rassemblés, soit 86% de l’objectif. Problème : si les 6 000 euros ne sont pas atteints avant le 1er octobre 2015, chaque personne qui a promis un don sera remboursée et le projet ne verra pas le jour.

Pourquoi est-il important d’aider cette petite entreprise ? Parce que votre soutien, en plus du fait qu’il permettra de maintenir un emploi, permettra aussi de sauvegarder une culture et un mode de production soutenable : « La particularité de Cerise & Grenade, écrit Hélène sur la page de financement participatif, est de remettre au goût du jour le tricot et la couture, de faire redécouvrir le plaisir du fait main, de l’artisanal et du fabriqué en France ».

Mais il s’agit aussi d’une lutte culturelle sur un autre plan. Celle de la reconquête du temps long à l’heure où l’obsolescence programmée et la société de consommation nous poussent à jeter et acheter sans cesse. À l’inverse, Hélène écrit : « J’ai eu envie de proposer des modèles de tricot simples, indémodables, à contre courant des collections “mode” qui font d’un pull tricoté main un tas de laine importable l’année d’après ! Tricoter prend du temps, donc autant pouvoir profiter de son vêtement le plus longtemps possible ! ». En un mot, il s’agit de « privilégier le durable au jetable ».

cerise et grenade 2Enfin, ce projet est un moyen concret de relocalisation d’une activité en France et de soutien en cascade à tout un secteur : « Chez Cerise & Grenade, point d’achat de sac fabriqué à l’autre bout du monde, ni de tissu fabriqué ailleurs qu’en France. Pas par chauvinisme, mais parce qu’il me tient à cœur de relocaliser l’activité, de faire travailler des petites entreprises, et de montrer à travers mon travail que l’on peut fabriquer en France du tissu, de la laine (c’est plus compliqué) et des vêtements ».

Alors n’hésitez pas : soutenez Cerise & Grenade en participant à son financement. Chaque apport, même petit, permettra de se rapprocher de l’objectif et, pourquoi pas, de le dépasser ! En plus, chaque participation est assortie d’une contrepartie et il s’agit donc plus d’un « pré-achat » que d’un don. Et si vous ne pouvez pas participer, n’hésitez pas à partager cet article ou bien la page du financement participatif ! C’est notre solidarité à toutes et à tous qui permettra que continue cette activité utile à l’intérêt général et à la défense d’une culture menacée de disparition.

Je contribue


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus d'articles

À propos de Antoine Léaument

Fondateur de la chaîne YouTube et du site « Le Bon Sens ». Responsable de la communication numérique de Jean-Luc Mélenchon.

Commenter cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués par : *

*