melenchon juncker lanceurs alertes

VIDÉO – Mélenchon tacle Juncker et défend les lanceurs d’alertes au Parlement européen

Au Parlement européen ce mardi 12 avril 2016, Jean-Luc Mélenchon a pris la parole pour dénoncer la fraude et l’évasion fiscale. Il a pointé du doigt l’Union européenne, qui a installé ces pratiques dans son « code génétique ».

Au cours de cette intervention d’une minute et quatorze secondes (le temps de parole qui lui était généreusement accordé), il a taclé Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne depuis le 1er novembre 2014 : « Parce que ce système est légal, vous avez réussi à élire comme président de la Commission la personne qui était responsable d’un de ces scandales ».

Puis il continue son intervention, défendant, entre autre, le lanceur d’alertes français Antoine Deltour, qui a révélé au grand jour l’affaire Luxleaks : « Le 26 avril prochain, les deux lanceurs d’alerte qui ont révélé ce scandale, eux, vont être jugés. Ils risquent dix ans de prison et un million d’euros d’amende ». J’indique ici qu’une pétition de soutien à Antoine Deltour est lancée et que chacun peut la signer.

Jean-Luc Mélenchon conclue son intervention en invitant le Parlement européen à protéger les lanceurs d’alertes : « Vous n’avez qu’une chose à faire ici, puisque vos dispositifs ne servent à rien : c’est protéger les lanceurs d’alertes, parce que eux payent cher leur courage pour nous tous ».

Suivez-moi sur Twitter :
Pour vous abonner à mon blog, cliquez sur l'image puis indiquez votre mail dans la page qui s'ouvrira.

Pour vous abonner à mon blog, cliquez sur l’image puis indiquez votre mail dans la page qui s’ouvrira.

Plus d'articles

À propos de Antoine Léaument

Fondateur de la chaîne YouTube et du site « Le Bon Sens ». Responsable de la communication numérique de Jean-Luc Mélenchon.

Commenter cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués par : *

*