« Rien, jamais, aucune menace ne fera jamais céder aucun d’entre nous dans le devoir de représenter la liberté d’expression du peuple français. »

— Jean-Luc Mélenchon

Ce mercredi 18 octobre 2017, Jean-Luc Mélenchon interrogeait le Premier ministre sur les risques liés aux groupes d’extrême droite et sur un en particulier qui comptait attenter à des lieux de culte musulman ainsi qu’à la vie de M. Castaner et à la sienne. Au cours de son discours, le président du groupe « La France insoumise » a été ovationné par l’ensemble des députés, sur tous les bancs de l’Assemblée lorsqu’il a déclaré :

« Dans la mesure où il s’agit du ministre des relations avec le Parlement et d’un président de groupe d’opposition, j’estime que le Parlement tout entier peut se sentir visé et je crois exprimer le point de vue de tous mes collègues sur tous les bancs lorsque j’adresse à ces énergumènes le message suivant : rien, jamais, aucune menace ne fera jamais céder aucun d’entre nous dans le devoir de représenter la liberté d’expression du peuple français. »


Voir à 00:40

À l’occasion de cette question au gouvernement, Jean-Luc Mélenchon a également renouvelé son appel aux pouvoirs publics à faire fermer la permanence d’un groupuscule d’extrême droite à Marseille, comme il l’avait fait auparavant dans une lettre ouverte publiée dans le courant de la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *