macron pas confiance ouvriers
Crédit photo : présidence mexicaine.

SONDAGE – Macron massivement rejeté par les ouvriers et les employés

« Macron, président des riches ! »… Ce slogan, lancé par la France insoumise, visait la politique menée par le président de la République : attaques contre le code du travail par ordonnances, baisse des APL (les aides pour le logement), suppression d’emplois aidés d’un côté ; suppression de l’impôt sur la fortune, mise en place d’une « flat tax » pour protéger les revenus des spéculateurs boursiers de l’autre. Mais ce slogan recoupe aujourd’hui plus que jamais une réalité sociale.

En effet, selon un sondage Elabe pour Les Echos et Radio Classique publié le 5 avril 2018, Emmanuel Macron atteint un niveau de confiance extrêmement bas parmi les classes populaires et, à l’inverse, extrêmement élevé parmi les classes supérieures.



Désormais, seul un ouvrier sur quatre accorde sa confiance au président de la République (25%). Avec dans le détail des enseignements cruels pour Emmanuel Macron : seuls 5% des ouvriers disent lui faire « totalement confiance » tandis que 37% disent ne lui faire « pas confiance du tout ». Même chose chez les employés où moins d’un sur trois dit faire confiance au président de la République (30%). Là encore, le détail est sans appel : seul 4% des employés disent faire « totalement confiance » à Emmanuel Macron contre 28% qui disent ne lui faire « pas confiance du tout »

manque confiance macron

Le résultat est rigoureusement inverse parmi les cadres. 65% d’entre eux ont confiance dans le président de la République. Dans le détail, si 11% disent ne lui faire « pas confiance du tout », 26% disent en revanche lui faire « totalement confiance ».



Macron s’affirme donc bien, dans les actes comme dans la perception qu’en ont nos concitoyens, comme le président des riches. De quoi expliquer la chute de confiance en lui qui s’exprime chaque mois davantage. Sur l’ensemble de la population, seuls 39% des Français lui font encore confiance, en baisse de 2 points et 55% pas confiance, en hausse de 3 points.

Plus d'articles

À propos de Antoine Léaument

Fondateur de la chaîne YouTube et du site « Le Bon Sens ». Responsable de la communication numérique de Jean-Luc Mélenchon.

Un commentaire

  1. Merci de citer les sources avec un petit lien.

Commenter cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués par : *

*