macron enfant elysee pantin final
Crédits photos : Chatsam (fond), kremlin.ru (Macron)

Elysée : des enfants de Seine-Saint-Denis priés de ne pas déranger le roi Macron dans son palais

Remettant en cause une pratique mise en place par son prédécesseur, Emmanuel Macron a décidé de refuser à des enfants de Seine-Saint-Denis la possibilité de visiter le palais de l’Elysée. En effet, depuis 2014, les jeunes élus du conseil municipal de Pantin (âgés de 9 à 11 ans) allaient chaque année visiter la demeure du président de la République. Mais ce ne sera plus le cas maintenant que Jupiter est président de la République.

Une réponse « glaciale »

En dépit d’une lettre collective écrite à la main pour demander que cette visite puisse se faire, les jeunes conseillers municipaux ont reçu une réponse « glaciale » des services d’Emmanuel Macron selon Le Parisien. Une réponse dans laquelle ils expliquent que l’Elysée est « la résidence officielle du chef de l’Etat » (Ah bon ? Incroyable!) avant d’inviter les enfants à se rendre sur le site de l’Elysée pour effectuer une visite en 3D. On se pince.



Contactés par Le Parisien, les services d’Emmanuel Macron expliquent : « Si du monde se balade, peu importe où, cela empêche le Président de la République et la Première dame de circuler librement dans le Palais ». Message clair : il ne faut pas déranger le roi en son château.

Une décision incompréhensible pour ces jeunes citoyens investis dans la vie de leur ville de Seine-Saint-Denis, d’autant plus que ces visites ne sont pas dérangeantes pour le président. Garbriel, 10 ans, et heureux visiteur du lieu l’année passée, explique : « Le Président de la République est très occupé, mais il n’est pas gêné par nos visites parce qu’on ne va pas dans son bureau ni au premier étage. Je ne vois pas pourquoi cette année ils ne peuvent pas y aller. Emmanuel Macron a pris une mauvaise décision ».

« Un monarque républicain intouchable »

Une situation qui a fait réagir les élus comme le député (LFI) de Seine-Saint-Denis Bastien Lachaud (tweet ci-dessous) ou encore le maire de Pantin. Ce dernier, interrogé par Le Parisien, cette fin de non-recevoir adressée aux enfants « donne l’image d’un monarque républicain intouchable ». Comment lui donner tort ? Après avoir fêté ses 40 ans au château de Chambord, après avoir reçu Poutine au château de Versailles et après avoir dépensé 600 000 euros d’argent public au même endroit pour draguer 140 patrons, voici en effet un nouvel élément qui vient s’ajouter à l’image monarchique cultivée par Macron.

Rien d’étonnant quand on sait que ce dernier avait déclaré : « La démocratie comporte toujours une forme d’incomplétude, car elle ne se suffit pas à elle-même. Il y a dans le processus démocratique et dans son fonctionnement un absent. Dans la politique française, cet absent est la figure du roi ». De là à penser qu’il aimerait remplacer cet absent en le devenant lui-même…

Plus d'articles

À propos de Antoine Léaument

Fondateur de la chaîne YouTube et du site « Le Bon Sens ». Responsable de la communication numérique de Jean-Luc Mélenchon.

Un commentaire

Commenter cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués par : *

*