macron mepris classe
Crédits photo : Kremlin.ru

SONDAGES : Macron touche le fond. Les Français le jugent malhonnête.

Sondage après sondage, la tendance se confirme : la popularité d’Emmanuel Macron n’en finit pas de s’effondrer. La semaine dernière, il avait déjà battu son record d’impopularité. Il est cette semaine encore plus bas selon un sondage YouGov pour Le Huffington Post et CNews ! Et un autre sondage, réalisé par l’Ifop pour Atlantico, nous renseigne également sur la perception désastreuse que les Français ont du président de la République.

L’action de Macron vivement contestée

Commençons par le sondage YouGov. À la question : « Quel jugement portez-vous sur l’action d’Emmanuel Macron comme président de la République ? », seuls 27% des Français répondent qu’ils y sont favorables, soit une baisse de… 5 points en un mois ! À l’inverse, 62% répondent qu’ils y sont défavorables. Dans le détail, 39% de l’ensemble des Français répondent même qu’ils y sont très défavorable, en hausse de… 7 points par rapport au mois précédent !



Il faut dire que l’affaire Benalla a marqué les esprits. Interrogés sur ce sujet, 38% des Français expliquent que cette affaire a changé en mal leur perception d’Emmanuel Macron. Ils sont d’ailleurs 61% à estimer qu’il est nécessaire que le président de la République aille devant la commission d’enquête et même 41% à dire que cela est « tout à fait nécessaire ». De fait, 61% d’entre eux considèrent qu’il s’agit ou d’une crise politique (24%) ou d’une affaire d’État (37%).

Malhonnête, loin de leurs préoccupations… les Français démontent Macron

Tandis que le sondage YouGov porte sur l’action du président de la République, celui réalisé par l’Ifop nous renseigne sur l’image d’Emmanuel Macron. Et les chiffres sont, là aussi, déplorables pour le chef de l’exécutif. Selon ce sondage, 57% des Français disent que Macron « sait où il va », un chiffre en baisse de 10 points depuis le mois d’avril 2018 et donc très au-delà de la marge d’erreur.



Mais ce sont surtout les traits moraux du président de la République qui sont analysés négativement. Lors des questions au gouvernement puis de la motion de censure, Jean-Luc Mélenchon avait interrogé le Premier ministre sur la question de la vertu en politique. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Emmanuel Macron est considéré comme peu vertueux ! Seuls 39% des Français le jugent « honnête » (-9 points depuis avril !) et seuls 38% le jugent « sincère » (-6 points). Pire : ils ne sont plus que 28% à considérer qu’il est « proche des préoccupations des Français » (-2 points).

Autant dire que l’« effet coupe du monde » espéré par le président pour remonter la pente n’a pas eu lieu. Mais comme il avait fait accélérer le bus des Bleus pour sa communication personnelle, cela ne risquait pas d’arriver ! Alors avec l’affaire Benalla qui le met en cause personnellement et directement, les choses ne vont pas s’arranger. Macron apparaît désormais comme un homme dont l’action est rejetée par le peuple. Et on ne gouverne jamais longtemps sans soutien populaire.

Plus d'articles

À propos de Antoine Léaument

Fondateur de la chaîne YouTube et du site « Le Bon Sens ». Responsable de la communication numérique de Jean-Luc Mélenchon.

7 commentaires

  1. regis gaudun

    il n’a pas les épaules pour diriger le pays , de plus il s’entête dans des mesures qui font ralentir la croissance si fragile .

  2. bravo pour le commentaire ruisselant de ravissement de sondages sur Macron
    Pour le constructif et la demande enthousiaste des slogans melenchoniens on verra…on a encore 4 ans…

  3. Que voulez vous faire passer un tocard pour un étalon la réalité est plus forte que la fiction médiatique…

  4. Vous avez une drôle d’approche de la notion de respect du chef de l’état. Nous nous lamentons devant une jeunesse en perte de repére ou de valeur mais vous vous avez cette ahurissante façon d’insulter le président de la République e’de employant des mots plein d’arrogance et de mépris. Continuez à scier la branche sur laquelle vous êtes assis, profitez en bien, bientôt vous serez muselés, enfermés par ceux que vous êtes entrain de porter au pouvoir. Vous n’êtes plus des journalistes mais plutôt des agitateurs populistes.

    • Jocelyne Crampon

      Désolé pour vous. Il faudrait pour respecter M. Macron que lui même commence par respecter les Français. Il n’a aucune idée de ce qu’est la fonction de Président de la République ; ce n’est pas du tout la confondre avec “c’est moi le chef, c’est moi qui commande et je fais ce que je veux comme je veux et quand je veux. A 76 ans, je n’ai jamais connu de président aussi détestable. Vu ?

    • Giacomo Jules

      La jeunesse n’a plus de repaires parce que nous avons compris que notre monde est une immense arnaque où les valeurs que l’école et nos parents nous apprennent ne sont pas respecté par nos dirigeants eux-mêmes.
      Tout est contradictoire dans notre monde, comment voulez vous que nous, la jeunesse, nous puissions avoir le moindre repère ? La faute à qui ?
      Diviser pour mieux régner…cette phrase n’a jamais été aussi bien appliquer qu’à notre époque.
      Mais contrairement à ce que certains pensent, nous, les jeunes, nous ne sommes pas fainéant et feignant, nous ne voulons tout simplement pas de ce monde vieux et agonisant.

      Le respect c’est dans les deux sens sinon ce n’est pas la peine, je n’oublierai jamais ce jeune qui s’est fait humilier par Macron a la télé, son humiliation a fait le tour des réseaux sociaux et des médias, sa vie est foutue.
      Et faisans partie de ceux qui ne sont rien, je n’oublierai jamais les propos de notre président, qu’il ne soit pas surpris en 2020 s’il n’est pas réélu, sauf si nos compatriotes décident une nouvelle fois de se comporter en moutons.

      Un jeune de 19 ans.

  5. Sylvestre Pin

    Comme l’ont fait remarquer la plupart des chroniqueurs de la télévision, le monde nouveau et honnête de macron n’est jamais que le vieux monde avec ses pratiques malhonnêtes que l’on a voulu rajeunir avec le masque de la franchise et de l’honnêteté. C’est perdu mais pire il a montré aux français avec ses prétentions jupitériennes qu’il n’était qu’un dictateur au petit pied, vulgaire et sans envergure.

Commenter cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués par : *

*