google cnil pub elysee
Capture d'écran

Sur Twitter, l’Élysée fait la pub de Google… condamné le même jour à une amende record par la CNIL

  • 392
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce lundi 21 janvier 2019, l’Elysée publiait une vidéo pour le moins étrange sur son compte Twitter officiel. On y voit Sébastien Missoffe, directeur général de Google en France, dans ce qui ressemble à un véritable clip de promotion de l’entreprise américaine fraudeuse du fisc.

Le patron de Google France présente ainsi, face caméra, la politique d’investissement de son entreprise dans des « ateliers numériques » qui ont permis de former, selon lui, 100 000 Français aux technologie. À propos du centre installé à Rennes en juin 2018, il précise : « L’impact pour le tissu économique et associatif est déjà visible. En six mois, plus de 8 000 personnes ont déjà participé aux formations : des commerçants, des étudiants, des familles. Ils ont appris à développer la visibilité de leur commerce en ligne, à protéger leurs données, à comprendre les bases du codage informatique ».

Google condamné par la CNIL

« Protéger leurs données », dit-il. Ironique puisqu’on apprenait le même jour que Google avait été condamné par la CNIL à une amende record de 50 millions d’euros pour ne pas informer suffisamment ses utilisateurs quant à l’exploitation de leurs données personnelles.



Surtout, on avait appris quelques jours auparavant que l’entreprise américaine se soustrayait à l’impôt grâce à un mécanisme d’optimisation fiscale qui lui aurait permis de faire disparaître 20 milliards d’euros de son bénéfice en Europe. Une somme sur laquelle, donc l’impôt ne peut être prélevé et manque cruellement aux budgets des États européens.

À l’heure où les Gilets jaunes manifestent chaque samedi pour demander la justice fiscale et le paiement de leurs impôts par les grandes entreprises, la publication de ce véritable clip promotionnel de Google sur le compte Twitter de l’Élysée apparaît comme une énième provocation du régime macroniste contre le peuple.

Cet article vous a intéressé ? Abonnez-vous à la Newsletter en cliquant ici.


  • 392
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus d'articles

À propos de Antoine Léaument

Fondateur de la chaîne YouTube et du site « Le Bon Sens ». Responsable de la communication numérique de Jean-Luc Mélenchon.

Commenter cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués par : *

*