VIDÉO – Gilets jaunes : il faut augmenter les salaires

  • 309
  •  
  •  
  •  
  •  

Le mardi 12 février 2019, j’étais l’invité de Bruce Toussaint pour parler de la mobilisation des gilets jaunes. Sur le plateau, plusieurs des intervenants ont fait le lien entre les actes antisémites et violents et le mouvement des gilets jaunes. J’ai dénoncé cette pratique consistant à jeter l’opprobre sur le mouvement des gilets jaunes en faisant passer les personnes mobilisées pour des racistes et des violents.

Alors qu’était abordée la question des commerces fermés le samedi, j’ai expliqué que le premier problème était celui du libéralisme, qui comprime les salaires à la baisse. J’ai dit que pour faire tourner les commerces, il fallait augmenter les salaires et faire en sorte que les petites entreprises paient moins d’impôts et les grosses davantage.



Enfin, concernant l’affaire Benalla, j’ai expliqué pourquoi il s’agissait à mes yeux d’une affaire d’État et pourquoi le problème résidait finalement dans la Ve République qui déresponsabilise tout le monde dès lors que le président couvre des agissements.


  • 309
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus d'articles

À propos de Antoine Léaument

Fondateur de la chaîne YouTube et du site « Le Bon Sens ». Responsable de la communication numérique de Jean-Luc Mélenchon.

2 commentaires

  1. Qu’ils sont tristes les éditorialistes…

  2. Coucou,

    Isolé, tu crois que t’es rien. Mais au cœur des débats, tu sais que tu es naturellement ISO terrien.
    C’est probablement, à la fois, le fait du principe gilet jaune et de ses applications multiples d’enfin pouvoir s’envisager sans gêne particulière. Le comble est qu’une telle bizarrerie soit capable par sa détermination lumineuse de faire trembler son propre fournisseur d’outils d’un bout à l’autre du territoire libre et non faussé, sans qu’il n’y pipe rien : Ronds points, gilets jaunes, réseaux sociaux, médias, images, mobilier urbain….pavés, poubelles. Du coup, force est de constater que cette façon de lui faire face a formellement lieu d’être. Comme des étoiles dans la nuit, gageons qu’il s’emploi régulièrement a réanimer le pouvoir fraternel de l’égalité de traitement malgré cette boue fratricide d’égoisme latent, au bout du rouleau. Copions les, ou tendons la main. Ni égal ni égo, mais ISO terrien, comme tout le monde. Rien ne sert de le nier, aucune équation n’est possible sans égalité de traitement. C’est mathématique, donc c’est vrai, n’est-ce pas ?

Commenter cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués par : *

*