mathilde panot baillonnee

La députée insoumise Mathilde Panot se bâillonne à l’Assemblée nationale et appelle à une 6e République

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coup de théâtre à l’Assemblée nationale ce mardi 4 juin 2019 : la députée de la France insoumise Mathilde Panot s’est elle-même bâillonnée à la tribune du palais Bourbon ! Le but de cette action spectaculaire ? Marquer les esprits quant à la réforme du règlement de l’Assemblée nationale qui limite les droits de l’opposition aux macronistes et dont le débat s’est fait la semaine précédente en l’absence de l’intégralité de l’opposition qui avait boycotté le débat, laissant seuls les marcheurs dans l’hémicycle. Une première.

La scène s’est évidemment déroulée sous les huées des macronistes. Il faut dire que l’insoumise Mathilde Panot a frappé fort et leur a dit droit dans les yeux leur quatre vérités : « Vous baissez notre temps de parole, vous réduisez le droit d’amendement et piétinez les droits des parlementaires. Avec vous, on aura bientôt les retraites en deux minutes, la destruction de la fonction publique en trente secondes, et quoi ensuite ? Le silence comme seul remède pour ne pas entendre nos arguments ? ». Faisant référence à la célèbre œuvre de George Orwell, 1984, elle a ensuite ajouté : « Vous êtes le Parti de la Vérité. En dehors de ce que vous dites et pensez, point de salut. »


Une 6e République du peuple contre la 5e République des milliardaires

Mathilde Panot a ensuite pointé du doigt le grand débat d’Emmanuel Macron, qui procédait selon elle de la même logique : le président de la République parlait seul, sans contradiction politique. Elle a dénoncé un pouvoir politique qui se mettait au service des milliardaires en limitant le temps de parole de l’opposition : « Nous opposons fermement à cette réforme de règlement car elle donne à voir la main basse d’une oligarchie sur les institutions. Qu’aucune parole ne vienne troubler l’accumulation de richesses et de pouvoir toujours plus grande de quelques-uns : voici la loi d’airain des quelques milliardaires qui ont trouvé des commis pour s’emparer de la République. Les mêmes milliardaires qui sont propriétaires des plus grands médias de notre pays et le bradent désormais par la main de votre gouvernement, voici ceux que tout vrai démocrate doit combattre ».

La députée insoumise a également décrit une 5e République à l’agonie, en déclarant : « Votre 5e République est morte pour la démocratie, cessez de vouloir la rafistoler ! ». Elle a appelé à tourner la page de ces institutions dépassées et à remettre le peuple au cœur des institutions républicaines : « Nous sommes les partisans de la 6e République. Nous serons avec ceux qui convoqueront une Constituante pour refonder notre peuple. Nous sommes les défenseurs intransigeants de la souveraineté populaire. »


«La France n’est pas un pays qui se tait !»

Mathilde Panot a alors conclut son intervention par ces mots puissants : « La France n’est pas un pays qui se tait ! Un jour, elle peut reprendre son souffle. L’autre, s’abstenir de voter. Ces jours-là, elle est fatiguée de vos petites manœuvres et de vos mensonges malhabiles. Et nous le sommes avec elle. Mais le suivant, elle peut déferler et exiger le changement profond dont ce pays a besoin. Constituante, Référendum citoyen, révocation des élus, reconnaissance du vote blanc, voici l’horizon que nous devons donner au pays. C’est d’horizon, en effet, dont nous avons besoin. Mais vous, toujours, vous ne faites qu’un seul geste en la direction du peuple : vous le bâillonnez ». En guise de protestation et pour marquer les esprits, la députée s’est alors elle-même bâillonnée. Un geste fort. Espérons qu’il fera prendre conscience au grand nombre de l’urgence démocratique d’une 6e République débarrassée du pouvoir de l’argent !

Cet article vous a intéressé ? Abonnez-vous à la Newsletter en cliquant ici.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus d'articles

À propos de Antoine Léaument

Fondateur de la chaîne YouTube et du site « Le Bon Sens ». Responsable de la communication numérique de Jean-Luc Mélenchon.

3 commentaires

  1. Merci à Mathilde de ces propos musclés et imagés

  2. Article totalement pertinent en ce qui concerne la situation actuelle de la France et de sa Vème République périmée, qui vit ses dernières heures d’agonie !
    Il est vraiment temps de passer à autre chose plutôt que de laisser cette Vème République de merde rester sous perfusion et assistance respiratoire…

    Passons vite à la 6ème République, qui sera plus respectueuse du peuple et qui mettra un phénoménal terme aux agissements et magouilles de la finance !

Commenter cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués par : *

*