emmanuel macron sondage
Crédits photos : ActuaLitté

Retraite : Macron et les médias nous prennent pour des imbéciles

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Macron renonce à sa retraite de président » répètent en choeur tous les médias de l’oligarchie. Le Parisien, propriété du milliardaire français Bernard Arnault (2e fortune du monde) fait même sa « une » sur le sujet. Vous avez compris le message ? Notre président est tellement beau, tellement fort, tellement brillant : voilà enfin quelqu’un qui ne fait pas président de la République pour l’argent et les privilèges. C’est beau d’avoir des ami milliardaires qui détiennent des journaux pour faire la propagande du pouvoir, n’est-ce pas ?

Le système a peur de la grève

Bien sûr, si Macron choisit d’annoncer cela maintenant et si les médias relaient en boucle, c’est parce que le système a peur. Peur d’un mouvement de grève qui dure depuis deux semaines et qui reste massivement et de plus en plus soutenu par les Français en dépit des désagréments que cela provoque pour la vie quotidienne. Les gens ont compris que la grève (« le blocage », comme disent les médias qui veulent nous faire avaler la retraite à poins) était le seul moyen d’obtenir le retrait du projet de réforme des retraites.


La déclaration spéciale Google

Mais là où Macron nous prend vraiment pour des imbéciles, c’est qu’il croit qu’on ne comprend pas la grosse ficelle qu’il est en train d’utiliser. S’il annonce ça maintenant, c’est pour Google et les moteurs de recherche. Pour que quand on tape « Macron » et « Retraite » dans un moteur de recherche, on tombe sur des articles « Macron renonce à sa retraite » plutôt que sur « La réforme des retraites de Macron qui va vous pourrir la vie ». Malin, le président. Nous aussi, malheureusement pour lui.

Le Parisien, organe de propagande du pouvoir

macron retraite parisienLe pire, c’est qu’il est évident que l’opération a été concertée avec le journal du milliardaire Bernard Arnault Le Parisien. L’article précise que la question a été posée à Macron mais qu’il n’a pas répondu tout de suite, le temps de se « concerter avec ses équipes », mais surtout de préparer son coup de com’. Un coup de com’ complaisamment relayé par le journal du milliardaire Bernard Arnault Le Parisien qui fait non seulement sa « une » sur le sujet mais de plus titre en page 2 : « Macron met fin au privilège présidentiel » avec un unique intertitre : « Un message d’exemplarité ». Juste retour d’ascenseur du milliardaire Bernard Arnault à Emmanuel Macron, ce dernier lui ayant fait gagner plusieurs millions d’euros avec la suppression de l’ISF ou encore la « flat tax ».

Macron, l’éternel banquier

La vérité, c’est que si Macron renonce à sa retraite de président, c’est parce que l’argent ne compte pas pour lui. Il sait parfaitement qu’il en gagnera bien plus en faisant des conférences ou en retournant travailler comme banquier d’affaires chez Rothschild ou n’importe quelle autre banque qui lui versera des salaires monstrueux pour sa besogne, plutôt qu’en touchant une (pourtant confortable) retraite de président.



Mais puisque sa réforme des retraites vise à nous pousser à passer par des systèmes par capitalisation plutôt que par répartition et par solidarité, la vraie question à se poser est : le président des riches a-t-il un jour cessé de travailler pour les banques ? Pas sûr. Elles ne lui versent plus de salaire, mais il continue à faire la politique qui sert leurs intérêts. Pour elles, les milliards, pour nous, les LBD. Bienvenue en macronie !

Cet article vous a intéressé ? Abonnez-vous à la Newsletter en cliquant ici.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus d'articles

À propos de Antoine Léaument

Fondateur de la chaîne YouTube et du site « Le Bon Sens ». Responsable de la communication numérique de Jean-Luc Mélenchon.

Commenter cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués par : *

*