Dîners clandestins : l’égoïsme des riches est indécent

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 6 avril 2021, j’étais l’invité d’un débat avec la porte parole de la République en Marche, Prisca Thévenot pour parler des dîners clandestins que font les riches en toute impunité. J’ai dénoncé l’égoïsme insupportable d’une caste dorée prête à payer 490 euros un repas quand la pauvreté déchire le pays et qu’on promet aux étudiants des repas à 1 euro au Crous. J’ai aussi rappelé que les riches s’enrichissaient sur la maladie en refusant de lever les brevets sur les vaccins.

J’ai expliqué que le gouvernement mentait nécessairement puisque monsieur Attal disait ne pas connaître monsieur Chalençon et que le lendemain Marlène Schiappa disait que monsieur Attal avait refusé une invitation de monsieur Chalençon… le jour même où cet homme se mettait à parler de « poisson d’avril » à propos de cette histoire.

Enfin, interrogé par la porte parole LREM pour définir ce qu’était un riche, j’ai expliqué que la fortune des milliardaires français était passée de 82 milliards d’euros en 2009 à 442 milliards d’euros en 2019 et qu’avec cette somme on aurait pu augmenter les 29 millions de salariés français de 103 euros par mois. J’ai aussi rappelé le programme de la France insoumise pour un réel partage des richesses.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus d'articles

À propos de Antoine Léaument

Fondateur de la chaîne YouTube et du site « Le Bon Sens ». Responsable de la communication numérique de Jean-Luc Mélenchon.

Commenter cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués par : *

*