Pass sanitaire : le délire de Macron

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le samedi 7 août 2021, j’étais l’invité d’un débat télévisé sur les manifestations contre le pass sanitaire et sur les conséquences économiques de l’épidémie de Covid 19.

J’ai expliqué que ce pass sanitaire était un condensé des décisions absurdes de la macronie, rappelant notamment que le pass sanitaire n’était pas obligatoire pour circuler dans la rue mais qu’il le serait pour les terrasses de restaurants, mais aussi que les seules personnes habilitées à faire des contrôles d’identité avec le pass sanitaire étaient les policiers… qui eux n’ont pas à avoir de pass sanitaire pour exercer leur métier.

J’ai aussi dénoncé la lâcheté du Conseil constitutionnel sur deux points. D’abord, le fait qu’il signale que le pass sanitaire peut poser un problème d’accès aux soins mais qu’il ait quand même validé la volonté de Macron sur ce point. Ensuite, le fait qu’il ait invalidé la rupture de contrat de travail mais laissé la suspension de salaire, ce qui revient au même.

J’ai également défendu les petits commerçants et notamment les restaurateurs qui vont encore être frappés par les décisions de Macron. J’ai expliqué que les prêts garantis par l’État devraient être remboursés à partir de juin 2022 et qu’alors les petites entreprises se retrouveraient face à un mur de dettes. J’ai rappelé qu’à l’inverse, les grands groupes s’étaient encore enrichis, le CAC 40 battant un record de points et ayant distribué plus de 50 milliards d’euros de dividendes l’année passée. J’ai appelé à taxer les riches et les profiteurs de crise.

Plus largement, j’ai souligné le rôle central de l’État dans la période alors qu’il est si vilipendé par les libéraux. J’ai aussi expliqué que le plan de relance de l’Allemagne pouvait créer un décrochage de notre pays et j’ai rappelé que l’Allemagne ne respectait pas les engagements européens en matière de balance commerciale. J’ai appelé à avoir un état fort et planificateur qui engage la France dans la voie de la bifurcation écologique et qui fasse un plan pour l’hôpital public.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus d'articles

À propos de Antoine Léaument

Fondateur de la chaîne YouTube et du site « Le Bon Sens ». Responsable de la communication numérique de Jean-Luc Mélenchon.

Commenter cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués par : *

*