Les voleurs du fisc sont des racailles !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le jeudi 28 octobre 2021, j’étais l’invité d’un débat portant principalement sur les questions de sécurité. J’ai d’abord parlé de l’affiche mettant une cible sur Eric Zemmour, et si j’ai dénoncé tout ce qui amène de la violence en politique, j’ai aussi dit qu’il fallait avoir sur le sujet une ligne constante et j’ai donc rappelé le danger que fait courir l’extrême droite en la matière. J’ai dit qu’à mes yeux, l’extrême droite et les islamistes étaient les deux faces d’une même pièce dont l’objectif est de diviser le peuple français.

Parmi les sujet évoqués dans ce débat : la question de la suppression du permis à points. J’ai dit pourquoi j’y étais opposé. Mais j’ai aussi expliqué qu’on pouvait faire mieux pour le pouvoir d’achat des Français avec la proposition de Jean-Luc Mélenchon de rendre gratuit le permis de conduire.

Le débat portait ensuite sur le déplacement de Marine Le Pen à Alençon et sur les échauffourées qui s’y étaient déroulées les jours précédent. J’ai expliqué qu’en matière de sécurité, il fallait cesser les opérations gros bras et faire un travail de fond pour démanteler les réseaux. J’ai aussi appelé à augmenter les moyens de la justice.

Concernant la question des prisons, j’ai expliqué qu’elles étaient des outils qui provoquent de la récidive. Alors que l’extrême droite dit que les immigrés et leurs descendants sont les responsables principaux des crimes et délits, j’ai dit que c’était parce que bien des gens n’étaient pas punis comme ils le devraient, et j’ai en particulier souligné sur le sujet le cas de ceux qui pratiquent la fraude et l’évasion fiscales, qui coûtent chaque année 100 milliards d’euros à tous les Français.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus d'articles

À propos de Antoine Léaument

Fondateur de la chaîne YouTube et du site « Le Bon Sens ». Responsable de la communication numérique de Jean-Luc Mélenchon.

Commenter cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués par : *

*