Hopital : fermer des lits est criminel


Le vendredi 31 décembre 2021, j’étais l’invité d’un débat CNews qui portait sur plusieurs sujets : les voeux d’Emmanuel Macron et des candidats à l’élection présidentielle, mais aussi la politique sanitaire du gouvernement. 

Concernant les voeux des candidats Zemmour et Le Pen, j’ai expliqué qu’ils s’inscrivaient dans la rhétorique classique de l’extrême droite consistant à dépeindre un paysage catastrophique pour se poser en recours mais sans proposer aucune solution. J’ai rappelé qu’à l’inverse, Jean-Luc Mélenchon proposait un programme de gouvernement. Concernant les voeux d’Emmanuel Macron, j’ai dit que je n’en attendais rien et que j’espérais le voir dégager en 2022. 

J’ai par ailleurs dénoncé l’absurdité de la politique sanitaire du gouvernement avec le rétablissement du port du masque en extérieur. Une décision qui va employer les forces de police à faire autre chose que courir après les délinquants. J’ai par ailleurs rappelé que désormais il fallait se concentrer sur le nombre de lits à l’hôpital et j’ai rappelé la responsabilité du gouvernement Macron sur les fermetures de lit. 


Plus d'articles

À propos de Antoine Léaument

Fondateur de la chaîne YouTube et du site « Le Bon Sens ». Responsable de la communication numérique de Jean-Luc Mélenchon.

Commenter cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués par : *

*