Le vendredi 11 mars 2022, j’étais l’invité de CNews pour un débat qui portait sur la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement, sur la sécurité, sur l’élection présidentielle et sur la réforme des retraites que veut mettre en oeuvre Emmanuel Macron. 

Concernant la crise sanitaire, j’ai expliqué que le gouvernement n’avait réglé aucune des causes des futures pandémies et j’ai appelé à fermé les élevages intensifs. J’ai aussi dit qu’une crise pouvait se gérer de manière plus démocratique, en écoutant ce que proposait l’opposition, et j’ai rappelé celles qui avaient été faites pendant la crise du Covid par les députés insoumis. 

Le débat portait ensuite sur la sécurité. J’ai battu en brèche les propos du représentant du Rassemblement national et j’ai rappelé que Pierre Joxe, ancien ministre de l’Intérieur, saluait le travail remarquable des insoumis sur les questions de police et de sécurité. J’ai rappelé quelles étaient les mesures de Jean-Luc Melenchon pour refonder la police et j’ai dénoncé les contrôles au faciès. 

Nous avons ensuite parlé de l’élection présidentielle et j’ai rappelé que l’enjeu central de 2022 était le pouvoir d’achat. J’ai un peu moqué la série d’Emmanuel Macron et j’ai rappelé que Jean-Luc Melenchon en était au douzième épisode de sa série « Nos pas ouvrent le chemin » sur sa chaîne YouTube. J’ai par ailleurs dit que Macron était coupable de l’état de la France sur l’ISF, l’hôpital, l’école, la justice, la baisse des APL. 

Enfin, j’ai dénoncé la volonté d’Emmanuel Macron de faire la retraite à 65 ans. J’ai rappelé que Jean-Luc Melenchon propose la retraite à taux plein à 60 ans pour 40 annuités, mais aussi le fait qu’il n’y ait pas une seule retraite en dessous du SMIC pour une carrière complète. J’ai aussi donné les moyens de financer la retraite à 60 ans. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *