Réseaux sociaux : Mélenchon cartonne !


Le samedi 19 mars, j’étais l’invité de Sud Radio pour parler de la communication numérique de Jean-Luc Mélenchon. 

J’ai d’abord parlé de la force militante numérique que représente le Discord insoumis. J’ai expliqué son origine et ses réalisations pendant la campagne de 2017 (le jeu vidéo Fiskal kombat notamment) mais aussi pendant la campagne présidentielle de 2022 (le site https://laec.fr en particulier). 

J’ai ensuite souligné de la place centrale du programme « L’Avenir en commun » dans les raisons du succès de Jean-Luc Melenchon sur les réseaux sociaux. J’ai par ailleurs rappelé que le candidat de l’Union populaire à l’élection présidentielle est présent depuis longtemps sur les réseaux sociaux et a donc acquis une forme de légitimité numérique. J’ai également parlé de l’importance de TikTok dans notre communication numérique et j’ai expliqué l’origine du lait fraise. 

Interrogé sur la communication politique des autres candidats, j’ai dit qu’Éric Zemmour avait pensé une stratégie numérique mais que celle-ci n’était pas pleinement efficace. J’ai par ailleurs souligné la faiblesse de la communication numérique d’Emmanuel Macron. 

J’ai ensuite parlé de l’utilité des réseaux sociaux pour la mobilisation des abstentionnistes, en particulier des jeunes et des milieux populaires. J’ai aussi expliqué que ces réseaux sociaux pouvaient être une porte d’entrée pour s’intéresser à la politique. J’ai dit qu’une des raisons de l’abstention était le manque de confiance dans les institutions et j’ai rappelé que Jean-Luc Mélenchon propose de passer à une 6e République et qu’il organise une marche sur le sujet le 20 mars. J’ai dénoncé la corruption et parlé de l’évasion fiscale du cabinet McKinsey.


Plus d'articles

À propos de Antoine Léaument

Fondateur de la chaîne YouTube et du site « Le Bon Sens ». Responsable de la communication numérique de Jean-Luc Mélenchon.

Commenter cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués par : *

*